2013 sera l’année de Lean-Ovation

ane carotte baton


ane carotte baton 300x238 2013 sera lannée de Lean OvationNotre industrie a besoin d’innovation afin de rester compétitive en 2013 alors je ne pouvais pas rester là à attendre que des fournisseurs d’innovation arrivent sur le marché sans rien proposer de mon coté! De toute façon ils sont tous en rupture de stock alors en attendant je vous propose de lire avec attention cet article qui pourra peut être vous ouvrir les yeux sur des fournisseurs d’innovation que vous côtoyez depuis des années!

Le moteur de l’innovation.

Alors l’innovation dans les entreprises, d’ou vient elle? D’un contexte de travail? D’une culture d’entreprise? De la formation des employés? Du temps que l’on peut y consacrer? De l’expérience des salariés? Du leadership des dirigeants?… Il y a beaucoup de bonnes et de mauvaises raisons pour lesquelles une entreprise peut ou ne peut pas être innovante. Pourtant, si de nombreux facteurs contribuent à l’innovation dans les entreprises, il y en a existe un qui, si vous ne l’avez pas, vous ne pourrez jamais innover. Il s’agit de la motivation de vos salariés dans votre entreprise!

Et vous, qu’est ce qui vous motive au boulot?

Je sens que vous êtes en train de vous demander dans quelle arnaque je suis en train de vous emmener… Si nous sommes d’accord sur les besoins de motivation chez les salariés d’une entreprise qui cherche à innover sur son marché, il reste désormais à susciter, augmenter le niveau de motivation dans l’organisation. Et là, encore une fois c’est assez simple : une grosse carotte, un long bâton et c’est parti. Mais est ce que ça marche?

Oui et non à la fois et c’est là que ça devient intéressant. La grosse carotte va effectivement augmenter le niveau de motivation chez les salariés qui exécutent des activités purement mécanique dans lesquels on ne fait pas appel à leur capacité de réflexion. Et là, plus grosse est la carotte et plus la motivation est grande, telle une loi mathématique. En revanche, si cette même carotte est brandie pour motiver des employés qui pour accomplir leur travail doivent faire appel à leur capacité cognitive et bien cette fonction mathématique n’est plus applicable.

Logique pensez vous! Certes logique mais aurions nous pu deviner que cette fonction mathématique s’inversait en réalité? Et oui, dans une activité de travail qui fait appel aux fonctions cognitives du salarié, plus grosse est la carotte moins bonnes sont les performance… Vous en doutez? Ce n’est pas moi qui l’ai inventé ni prouvé et je vous propose de le vérifier à la fin de cet article dans la vidéo en bas de cette page.

Mais qu’est-ce qui motive nos neurones?

Selon Dan Pink (voi video plus bas), nos têtes pensantes sont sensibles à trois dimensions qui sont à la source de leur motivation pour innover et dans lesquelles l’argent n’intervient tout simplement pas.

Ah je crois que l’on vient de ferrer quelque chose d’intéressant pour tous les dirigeants d’entreprises qui comprennent que leur salut passe par l’innovation de leur salariés. Dan Pink prend pour exemple un projet d’innovation qui ne fait appel à aucun fond, qui se développe depuis des années et qui concurrence l’une des plus grandes multinationales américaines. : Microsoft et Linux. Pour ceux qui ne connaissent pas Linux, considérez qu’il s’agit du seul (à vérifier) système d’exploitation concurrent à Windows sur PC et qu’il a été développé par une communauté d’informaticiens sur leur temps libre et sans rémunération.

Mais alors qu’est qui motive des personnes à innover gratuitement en dehors de leurs heures de travail et réaliser un projet qui n’a pas de limites? 3 choses les motivent, leur autonomie quand il travaille sur le projet, l’expertise qu’il se forge en contribuant au projet et le sens que donne ce projet à leur vie.

Donnez à vos têtes pensante un environnement dans lequel elles auront la possibilité de travailler en autonomie avec la possibilité de devenir un expert dans leur domaine et dans le cadre d’un projet qui a du sens pour elle et vous venez de créer un vivier d’innovation pour votre entreprise. Payez les suffisamment pour que l’argent ne soit pas un sujet qui les préoccupe et entretenez ces 3 dimensions et votre vivier vient de devenir pérenne.

Pourquoi le Lean décuple la capacité d’innovation d’une entreprise?

Mais c’est quoi le rapport avec le Lean? Et bien le rapport est que le Lean avait compris cela depuis bien longtemps et propose de part ses outils et son management une mélange savant entre motivation mécanique et motivation cognitive à tous les niveau de l’organisation, les opérateurs, les techniciens, les managers…

Shocking! Comment peut-on affirmer que le Lean Manufacturing qui asservi les salariés français puissent être une source de motivation et  d’innovation? Ah oui c’est vrai j’oubliais de préciser que je parlais d’une démarche Lean fondée sur l’amélioration continue et le respect des hommes et pas la mise en place d’outils Lean pour améliorer la productivité. Parenthèse fermée!

Ce savant mélange permet au travers du respect des outils comme les standards, les 5S, les SMED de rigoureusement mettre en œuvre des activités de travail mécanique sur lesquelles la carotte et le bâton ont un rôle important à jouer afin d’augmenter le niveau de motivation des salariés et donc la performance.

Mais y a t-il vraiment de l’innovation qui résultera de cette motivation à des activités mécaniques ? A priori non sauf que dans le cadre d’une véritable démarche Lean, l’employé est amené à s’arrêter, prendre du recul faire part de ses idées pour innover dans le cadre de son activité très « mécanique » : la démarche Kaizen, sans incitatif, juste un peu de temps, de l’autonomie, la possibilité de faire valoir son expertise et de contribuer à l’amélioration continue de l’entreprise.

Voici notre opérateur que l’on a toujours vu comme un âne avec sa carotte et son bâton qui vient  contribuer naturellement à l’innovation de l’entreprise.  On est loin des grandes idées que l’on peut se faire sur l’innovation et la façon de l’émuler, je vous parle ici de faire contribuer au travers des valeurs et des principes du Lean toutes votre organisation à l’innovation.

Car l’innovation ce n’est pas nécessairement le projet du siècle ni même de la décennie, si votre organisation attend ce type d’innovation, il y a de grande chance qu’elle reste sur le bord du quai à regarder passer les trains. L’innovation s’est aussi et surtout toutes ces petites idées, ces petits projets qui pourraient ponctuer le quotidien de la vie de votre entreprise de manière naturelle au travers de l’expertise  de vos salariés, de l’autonomie que vous leur donner pour mettre en œuvre leurs idées et du sens que vous donnerez à votre projet d’entreprise. Qui trouve que les Toyota sont des voitures innovantes? Personne! Pourtant en 50 ans ils sont passé du statut d’inconnu au statut de leader mondial du marché de l’automobile sans marque visible d’innovation simplement parce que leur innovation c’est l’amélioration continue:  tous les jours un peu meilleur qu’hier.

Alors maintenant que je viens de vous dévoiler que vos salariés sont votre fournisseur le plus fiable en matière d’innovation, il ne vous reste plus qu’à mettre en place LeanOvation en 2013. Si vous souhaitez en savoir plus sur la motivation, vous pouvez visualisez cette courte vidéo sur le sujet (en anglais).

2 Comments

  • F. Lefebvre

    Reply Reply 3 février 2013

    Super cette video ! Une belle façon en qqs minutes, et de façon humoritique, de faire partager des ressorts de la motivation.

    Je partage votre rapprochement avec les démarches lean, sur l’autonomie, l’appel à l’expertise et le partage d’un but commun dont doivent disposer les participants aux groupe de travail pour que le projet lean réussise.

    C’est surtout ensuite grâce à cette démarche collégiale, qu’il en résulte ensuite une meilleure mise en oeuvre rigoureuse des processus optimisés grâce au lean, par la fameuse technique d' »appropriation », faisant passer sur un autre plan le fameux rôle de la carotte et du bâton.

    Qu’en pensez-vous ?

    • Rodolphe Simonot

      Reply Reply 3 février 2013

      L’appropriation est effectivement une finalité car elle permet d’émuler l’innovation : On a plus tendance à innover lorsqu’on a le sentiment que c’est pour nous… Pour ce qui est de la carotte baton, je crois qu’il n’y a pas de honte a fonctionné comme cela tant que cela reste « raisonnable ». On parle souvent d’objectif « balancé »… Quand on regarde les CEO de grands groupe, il marche aussi à la carotte (valeur de l’action, CA…) Bon les carottes ont bien meilleurs goût mais le concept est rigoureusement identique!

Leave A Response

* Denotes Required Field