Brainstorming – Comment créer 400 Super Héros en moins de 4 minutes

Matice brainstormingPour les adeptes de la générations d’idées et pour ceux qui parfois ont du mal à émuler ce genre de séance, je vous propose d’entrer dans la matrice à idées.

L’idée est assez simple mais redoutablement efficace et comme un exemple vaudra mieux que toutes mes explications, je vous propose d’inventer ensemble 400 nouveaux Super Héros pour aider un peu Marvel un peu à court en ce moment.

 

 

Etape 1 : Identifier les principaux attributs

Dans notre cas des Super Héros, leurs principaux attributs sont  :

  • Un super pouvoir
  • Un costume
  • Une faiblesse
  • Une fiancée

 

Etape 2 : Lister pour chaque attribut une liste d’idée en 1 ou 2 minutes

 Super Pouvoir :  Costume :  Faiblesse :  Fiancée
 – Force extraordinaire  – Masque noir et juste au corps rouge  – Super pouvoir disparaît quand il est triste –  Une journaliste de Paris Match
– Arrêter le temps – Armure argentée avec épée et bouclier – La drogue et l’alcool – La 1ère dame de France
– Respirer sous l’eau – Mini jupe et bas résille – Bégaye quand il s’ennerve – Scarlett Johanson
– Se téléporter – Costume Hugo Boss noir – Faible pour les beau brun ténébreux – Une Geisha
– Évaporer ou geler l’eau liquide – Laurent Delahousse

Viens ensuite le moment de croiser vos listes d’attributs et de choisir vos Super Héros parmi les 400 que vous venez de créer (Et oui…!).

 

Etape 3 : Lister les bonnes idées

Dans notre exemple, nous avons ainsi créé un héro ultra classique qui n’a aucune chance à mon avis :

L’homme avec une force extraordinaire en costume noir Hugo Boss qui bégaye quand il s’énerve avec un faible pour Scarlett Johanson.

D’autres plus originaux qu’il peut être intéressant de découvrir :

Le chevalier en armure qui peut arrêter le temps sauf quand il est triste et dont le coeur est pris par une Geisha.

Et finalement des Super héros ridicules dont il vaudrait mieux éviter de croiser le chemin :

Le colosse à la force extra-ordinaire en bas résille qui bégaye quand il s’énerve et dont l’idole est Laurent Delahousse.

Un gisement d’idée important qu’il faut ensuite savoir bien utiliser.

Cette approche de la matrice morphologique est souvent utilisée en début de projet, lorsqu’on ne sait pas trop quoi ni comment faire pour améliorer les choses.

Je vous souhaite bien du plaisir…

N’hésitez pas à suggérer à Marvel l’un des 400 Super Heros que nous venons de créer !

1 Commentaire

  • Mohamed Nassim Bouhedli Posté 10 janvier 2016 10 h 36 min

    Excellent article merci

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. *Champs obligatoires.

Téléphone: +33 (0)1 78 16 11 99
Sangatte - Blériot
22 rue Guynemer