Metro, Boulot, Chrono – Que penser du Lean Management

13 Commentaires

  • François Posté 21 mars 2015 8 h 58 min

    Bonjour,

    Ci-joint le lien pour trouver la video sur Youtube
    https://www.youtube.com/watch?v=1s-rBSmfvLI&t=55
    Bonne journée

    • Lean Digestion Posté 21 mars 2015 9 h 04 min

      Ok merci

  • Sylvie Posté 17 mars 2015 20 h 59 min

    J’espère que je pourrai voir le reportage ici au Québec. Je comprends que c’est une émission à tendance sensationaliste. Je me demande si ils vont parler de projets Lean menés avec succès ou juste des projets douteux?Mon expérience personnelle ici au Québec est que le Lean peut s’appliquer partout. Toutefois, plusieurs personnes s’improvisent dans ce domaine. Ils ne comprennent pas bien les valeurs et la philosophie du Lean. Notre culture nord américaine veut faire plus, plus vite, sur un horizon court terme. Loin, loin de la théorie des petits pas. On voit même des projets d’amélioration  »LEAN » qui ont comme but de couper des postes. Pas très réjouissant pour les employés. Si on ajoute l’austérité et les groupes d’intérêts divergeants (ex.: syndicats, groupe de professionnels dans les hopitaux). ouf! pas facile de faire un projet LEAN sans grincement de dents. Dans ma pratique, je n’utilise pas les mots japonais qui font peur aux gens de plancher. J’essaie d’adapter mes interventions: avec les PME j’en suis à comment régler des problèmes efficacement 101. SVP dites moi quand le reportage sera en ligne. Ça m’intéresse !

    Nous avons beaucoup de  »croûtes » à manger pour changer les mentalités

    • Lean Digestion Posté 17 mars 2015 21 h 23 min

      Bonjour Sylvie, content de te retrouver ici sur le blog…

      Je reprends la théorie des petits pas que tu dis difficile a appliquer en Amérique du Nord. Je suis assez d’accord sur ce point a savoir obtenir des résultats rapides. Cependant je crois que si on choisit judicieusement les pas, on peut combiner petits pas et resultats court terme. Pour rappel, le tps est né dans un contexte de crise ou il fallait des resultats rapidement.
      La ou l Amérique du Nord a un vrai avantage en terme de culture c est que vous passez en mode action bcp plus rapidement que nous européens (de manière générale ). C’est incroyable ici le temps que l’on passe a expliquer justifier avant de peut être estimé que ca vaut la peine d’essayer.
      Pour le lien vidéo, je fais Apple a Guy S. qui m’a fait suivre le preview… Guy? Stp
      Par ailleurs nous avons eut une superbe émission récemment sur la réussite du Lean au sens large. « Le bonheur au travail » diffusée sur Arte. C’est sûrement sur YouTube ou sur le site de Arte.

      • Emmanuel Badet
        Emmanuel Badet Posté 17 mars 2015 22 h 32 min

        Bonsoir à tous 😉

        Pour le bohneur au travail :
        http://youtu.be/M-lw8HOXYLk

        Pour le special investigation sur le Lean, bizarrement il n’y est pas encore (alors que leur dernier « barbouze 2.0 » est disponible). Je pense que ce n’est histoire que de quelques jours 😉

        • Lean Digestion Posté 18 mars 2015 6 h 18 min

          Super merci.

  • Ahmed Posté 17 mars 2015 11 h 14 min

    Bonjour,
    Personnellement, je vois que le Lean comme elle a beaucoup des bénéfices pour l’entreprise qui cherche à optimiser ses performances en réduisant le temps du gaspillages et en répondant au demande des clients, de l’autre côté elle a des néfastes sur les employés qui vont payer cher !

    • Lean Digestion Posté 17 mars 2015 21 h 26 min

      C’est vrai Ahmed mais les conséquences néfastes né sont pas une fatalité. Il appartient aux entreprises de faire les bons compromis entre optimisations et bien être des salariés

  • DESTE Laurent Posté 16 mars 2015 22 h 06 min

    Bonjour,

    Adepte du Lean, Manager de production dans le secteur automobile depuis plus de 10 ans, je crois qu’il y a surtout des dérives et des mauvaises intentions.
    Le Lean est inspiré du système TOYOTA appelé TPS, où ‘homme est implicitement au centre de ce système (Temple TPS). C’est une évidence dans la culture du Japon. Cet évidence n’allant pas de soit dans les System occidentaux, cela a engendré des dérives dont vous parler.
    En optimisant les conditions de travail de l’opérateur (amélioration de l’ergonomie des postes, élimination de transports inutiles, etc…) que l’on gagne durablement. Un opérateur se débattant dans un système inhumain ne tardera pas à perdre en cadence, en fiabilité. Quel est l’intérêt de l’entreprise d’avoir une production avec un fort risque de non qualité client, de rebut et une productivité moindre?
    Un système Lean consommera potentiellement moins d’effectifs à volume de production équivalente. Il y a un risque de destruction de l’emploi d’une partie de l’effectif. Cependant, si l’entreprise ne s’améliore pas, elle sera moins performance et sera voué à plus ou moins long termes à sa fermeture. Et donc à la destruction de 100% des emploies. Le Lean peut etre utilisé pour réduire les effectifs. L’automatisation et la délocalisation sont d’autres moyens. La réduction de l’effectifs est un effet possible, pas nécessairement un objectif.

    • Lean Digestion Posté 17 mars 2015 8 h 40 min

      Le concept que vous évoqué de l’humain au centre de la valeur travail dans la culture japonaise est effectivement une différence fondamentale qui mène à des mises en oeuvre du Lean diverses et variées. Juste le fait d’avoir ajouté le 8ième gaspillage (celui de l’intellect) dans la codification du Lean occidental témoigne de cette divergence de compréhension.

      De ce fait, là ou le TPS cherche à optimiser ses ressources (les hommes et les machines) sans arrière pensée sur l’impact humain qui ne sera qu’une résultante et qui sera naturellement traité avec respect, le Lean occidental peine à mettre en oeuvre ses principes car l’impact humain est d’une part mal accepté socialement et bien souvent traité comme un levier supplémentaire de réduction de coût par les dirigeants. Le beurre et l’argent du beurre…
      Finalement, cette interprétation du Lean est un pâle reflet de certains travers de notre société occidentale actuelle : les effets d’annonce attisés par un système d’information en temps réel, des réseau sociaux capable de diffuser et contaminer massivement une information avec une préférence à l’exclusivité plutôt que la qualité…
      Je ne suis pas sociologue mais toujours est t il que déployer un système de management dit Lean implique des prérequis sur le respect de ses ressources (humaines et matérielles) sur le moyen et long terme. Ce prérequis existant probablement plus dans la culture japonaise et qui doit être bâti de toutes pièces au sein des entreprises à culture occidentale.
      Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les petites entreprise ont plus de réussite dans le déploiement des principes du Lean. Dans ces structure, la confiance entre les salariés et la direction peut se bâtir assez rapidement et ne pas être prise en défaut au rythme des changements incessants de managers qui défilent dans les grandes entreprises. (ex de Favi, Poult ou Chronoflex). Dans les grandes entreprises c’est beaucoup plus difficile mais pas impossible : on est pas à l’abris d’un leader charismatique qui y croit réellement comme Richard Teerlink, CEO de Harley Davidson de 89 à 97.

  • Lean Digestion Posté 16 mars 2015 8 h 51 min

    Je lance ici la discussion sur ce preview d’une émission sur le Lean que je n’ai pas encore vu mais que je vais regarder avec intérêt. Je vous laisse ci dessous l’espace pour réagir à ce preview et à l’emission pour ceux qui l’ont regardé. (Merci à Guy de m’avoir fait suivre)

    A la lumière du preview, on remet sur la table l’histoire de celui qui n’avait pas compris le Lean et qui l’appliquait dans son entreprise ou encore de celui qui n’avait que trop bien compris et l’utilisait à des fins détournées…

    J’ai en tête la dessus une morale de Lafontaine : « Laissez dire les sots, le savoir a son prix »

    Mais quand on donne aux sots la possibilité de nuire aux autres, on a un vrai problème ! Et le problème ce n’est pas le LEAN…

    • stephane Posté 16 mars 2015 22 h 23 min

      Personnellement, je pense que ce video mélange 2 concepts:
      1) Travail plus vite avec les mêmes étapes
      2) Travailler d’une manière plus réfléchie ( enlever les mudas)

      • Lean Digestion Posté 17 mars 2015 8 h 45 min

        Effectivement Stéphane cette confusion a lieu. Mais si elle a lieu c’est que cette approche (1) est bien mise en oeuvre dans une vision court-terme de productivité via la masse salariale ou encore les volumes de fabrication. Pourtant, c’est aussi cela le Lean, faire plus avec moins on dit souvent et c’est bien vrai, la seule différence c’est que ça ne doit être qu’une résultante, pas un objectif premier comme l’explique Laurent.

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas affiché. *Champs obligatoires.

Téléphone: +33 (0)1 78 16 11 99
Sangatte - Blériot
22 rue Guynemer